Demandez l’avis de l’ophtalmologiste

Qu’en est-il des blessures aux yeux?

Dre Setareh Ziai
Institut de l’œil de l’Université d’Ottawa, Ottawa (Ontario)

La Dre Setareh Ziai est une ophtalmologiste universitaire à L’Hôpital d’Ottawa qui se spécialise dans la cornée, le segment antérieur, les maladies externes et la chirurgie réfractive. En tant que clinicienne dans un hôpital d’enseignement, elle prodigue des soins aux patients tout en formant la prochaine génération d’ophtalmologistes. La Dre Ziai siège au conseil d’administration de la Société canadienne d’ophtalmologie et est cofondatrice de Canadian Women in Medicine, un organisme représentant les femmes médecins.

Connaissez-vous les trois « O » de l’équipe des soins oculovisuels?

La Dre Ziai explique le lien entre notre santé oculaire et notre santé en général, et répond à vos questions concernant toutes les façons dont nous pouvons aimer nos yeux afin de les garder en santé et heureux.

Quelles sont certaines des mesures que je peux prendre pour m’aider à maintenir une bonne santé oculaire tout au long de ma vie?

Tout ce que vous faites pour améliorer votre état de santé en général contribuera également à une meilleure santé oculaire. Des gestes comme faire de l’activité physique, éviter de fumer et avoir une alimentation équilibrée peuvent tous aider. Les légumes à feuilles vert foncé en particulier sont très bons pour la santé oculaire, et des études ont démontré que certaines vitamines peuvent favoriser la santé maculaire chez certains patients.

Protéger ses yeux du soleil constitue une autre chose importante à faire. Nous sommes devenus experts dans l’art d’appliquer de l’écran solaire chaque fois que nous allons à l’extérieur, mais nous oublions souvent nos yeux. Je constate que nous vivons encore dans une société où les lunettes de soleil sont plus un article de mode qu’une nécessité. Nous ne pouvons oublier l’importance de se protéger contre les rayons UV, pas seulement pour nos yeux, mais également pour les structures autour des yeux, notamment les paupières.

Que peut révéler un examen de la vue sur notre état de santé en général?

Nos yeux sont réellement « le miroir de l’âme » – nous pouvons obtenir beaucoup d’information sur l’état de santé d’un patient simplement en examinant ses yeux. Certaines maladies oculaires sont associées à des maladies systémiques, qui sont des maladies pouvant avoir une incidence sur tout le corps. Parfois, lorsque des signes oculaires sont détectés, cela nous incitera à chercher des affections médicales connexes ailleurs dans l’organisme.

L’hypertension artérielle est l’une des affections systémiques les plus courantes que nous détectons parfois d’abord dans les yeux, avant même que le patient soit au courant qu’il en est atteint. L’hypertension artérielle à court ou à long terme peut entraîner des changements à la structure des vaisseaux sanguins à l’arrière de l’œil. Le diabète est une autre affection qu’un ophtalmologiste est parfois le premier à diagnostiquer en fonction de l’apparence de la rétine. Les ophtalmologistes peuvent également contribuer à diagnostiquer et à surveiller la sclérose en plaques et d’autres maladies neurologiques en fonction de ce qui se passe avec les yeux du patient.

Le scénario opposé est également vrai – il arrive fréquemment qu’un patient reçoive un diagnostic d’affection systémique et qu’il soit dirigé vers un ophtalmologiste pour vérifier si ses yeux ont subi des changements associés à l’affection.

Je n’ai jamais consulté d’ophtalmologiste. Qu’est-ce qu’un ophtalmologiste exactement et pour quelle raison devrais-je en consulter un?

La première étape pour prendre soin de vos yeux consiste à comprendre la différence entre un opticien, un optométriste et un ophtalmologiste, ou ce que nous appelons les trois « O » de l’équipe des soins oculovisuels. Même si chacun des trois « O » a un rôle précis à jouer dans les soins oculovisuels, nous travaillons ensemble pour surveiller et gérer votre santé oculaire.

Un opticien est formé pour vous aider à mieux voir; il mettra au point et distribuera des lunettes, des lentilles cornéennes, ainsi que des aides à la vision et des prothèses oculaires. En tant que fournisseur de soins oculaires primaires, un optométriste est la personne que vous rencontrerez très probablement de façon régulière. Un optométriste a fait des études dans une école d’optométrie et est bien qualifié pour offrir des examens de dépistage et détecter des affections oculaires. En cas de diagnostic de maladie oculaire, un optométriste peut vous surveiller jusqu’à ce que vous ayez besoin d’un traitement plus poussé. Il peut également prescrire certaines gouttes ophtalmiques.

Si vous et votre optométriste avec le sentiment qu’une consultation supplémentaire est nécessaire (par exemple, pour confirmer un diagnostic), ou si votre affection oculaire nécessite une prise en charge allant au-delà d’une ordonnance de gouttes ophtalmiques, vous serez alors dirigé vers un ophtalmologiste comme moi. Les ophtalmologistes étudient au moins quatre ans à l’école de médecine, puis suivent une formation chirurgicale de cinq ans. Nous possédons donc l’expertise unique et spécialisée de diagnostiquer et traiter toutes les maladies oculaires, y compris au moyen d’interventions chirurgicales ou au laser au besoin.

Je n’ai pas consulté de professionnel des soins oculaires depuis plusieurs années, mais ma vue semble bonne. Devrais-je passer un examen de la vue?

Il est important de savoir que beaucoup de maladies oculaires sont « silencieuses » et peuvent progresser sans provoquer beaucoup, voire aucun, symptômes. Prenons le cas du glaucome par exemple. Vous ne saurez pas nécessairement que vous en êtes atteint sauf si un professionnel des soins oculaires le détecte durant un examen de la vue ou s’il a progressé à un stade très avancé. Dans le cas de nombreuses maladies oculaires, une détection et un traitement précoces peuvent se traduire par de meilleurs résultats et peuvent prévenir la perte de vision. Alors, tout comme vous faites examiner vos dents régulièrement par un dentiste, vous devriez également faire vérifier vos yeux tous les deux ans par un optométriste ou un ophtalmologiste pour vous assurer que vous n’avez pas d’affection pouvant nécessiter un traitement ou une surveillance.

J’ai un bébé de six mois en pleine santé. À quel moment devrait-elle passer son premier examen de la vue?

C’est formidable que vous pensiez déjà à la santé oculaire de votre enfant. Pour la plupart des bébés, leur fournisseur de soins primaires procédera à un examen de la vue rapide durant leur première ou deuxième semaine de vie, au cours de l’examen de routine. On recommande que tous les enfants passent au moins un examen de la vue complet avant l’âge de cinq ans.

Certaines affections chez l’enfant, par exemple l’amblyopie ou « œil paresseux », peuvent affecter la vision à l’âge adulte si elles ne sont pas détectées assez rapidement. Il existe une fenêtre de temps magique durant laquelle nous pouvons aider les deux yeux à voir au meilleur de leur potentiel, mais seulement si nous traitons l’affection suffisamment tôt. Après l’âge de 10 ou 12 ans environ, si vous découvrez qu’un œil est plus faible que l’autre et que vous essayez de le renforcer, le taux de réussite pour améliorer le potentiel visuel dans cet œil chute considérablement. Cela me brise le cœur lorsque des enfants ne passent pas d’examen de la vue avant l’adolescence, et que c’est seulement à ce moment que l’on découvre qu’ils sont atteints d’une affection comme l’amblyopie. Si elle avait été détectée lorsqu’ils étaient plus jeunes, les deux yeux auraient pu avoir une vision normale. Certains de ces problèmes sont tout à fait évitables – ils peuvent souvent être corrigés si traités rapidement.

À quelle fréquence devrais-je passer un examen de la vue? Et qu’en est-il de mes enfants?

Si vous ne vous souvenez plus de la dernière fois où vous avez passé un examen de la vue, allez passer un examen de la vue complet. Si l’optométriste ou l’ophtalmologiste indique que vos yeux semblent en santé et n’a aucune préoccupation à cet égard, essayez de suivre le calendrier recommandé d’un examen de la vue tous les deux ans (ou chaque année si vous avez plus de 65 ans). Votre professionnel des soins oculaires pourrait recommander des suivis plus fréquents et vous informera de l’intervalle approprié si :

• Vous avez des antécédents familiaux de maladie oculaire
• Vous êtes atteint d’hypertension artérielle ou de diabète
• Vous êtes enceinte ou vous allaitez et vous remarquez des changements à votre vue.

Dans le cas des enfants, assurez-vous qu’ils passent au moins un examen de la vue complet d’ici l’âge de cinq ans. Si tout est normal, on recommande par la suite des examens de la vue périodiques. Souvent, les jeunes enfants ne se plaindront pas de changements à leur vision, en particulier si seulement un œil touché. Il serait donc avisé de leur faire passer un examen de la vue chaque année pour s’assurer qu’ils voient bien.

Mes yeux sont extrêmement secs et irrités, en particulier durant les mois d’hiver. Avez-vous des conseils simples pouvant aider mes yeux à être plus confortables?

La sécheresse oculaire est extrêmement courante, en particulier en raison du climat canadien rigoureux, et elle peut être débilitante. Voici des mesures que vous pouvez prendre par vous-même pour en soulager les symptômes.

Le temps d’écran est l’un des principaux responsables de la sécheresse oculaire. En fait, tout travail qui demande de la concentration, y compris le temps d’écran ou même le fait de lire un livre, vous fait cligner des yeux moins souvent que vous ne le feriez normalement. Il est donc important de faire une pause toutes les 20 à 30 minutes. Vous pouvez simplement regarder ailleurs, vous concentrer sur quelque chose au loin, et cligner des yeux. Vous pouvez augmenter l’humidité à votre domicile ou à votre bureau à l’aide d’un humidificateur. Les larmes artificielles ou les gouttes lubrifiantes peuvent améliorer la qualité du film lacrymal. Un film lacrymal plus huileux demeure sur la surface de l’œil plus longtemps. Certaines études ont démontré que les suppléments d’oméga-3, par exemple l’huile de poisson ou de lin, peuvent aider à produire des larmes plus huileuses. Des compresses chaudes peuvent également aider. Pour de nombreuses personnes ayant une sécheresse oculaire légère, ces conseils peuvent aider. Si vous avez essayé tous ces conseils et que vous n’êtes toujours pas suffisamment soulagé, discutez-en avec votre professionnel des soins oculaires, parce qu’il existe d’autres options de traitement.

Je travaille à l’ordinateur toute la journée. Devrais-je porter des lunettes de protection contre la lumière bleue?

Les lunettes de protection contre la lumière bleue sont récemment devenues à la mode, et elles sont annoncées comme réduisant la fatigue oculaire numérique. Bien qu’elles ne causent aucun dommage, aucune preuve ne vient appuyer leur utilisation. La meilleure façon de soulager la fatigue oculaire numérique consiste à prendre régulièrement des pauses, à placer l’écran à une distance d’environ un bras et à réduire les reflets en ajustant la lumière ambiante dans la pièce. Alors plutôt que de dépenser de l’argent en achetant des lunettes de protection contre la lumière bleue, vous feriez mieux d’investir dans une paire de lunettes de soleil pour protéger vos yeux des rayons UV – qui eux sont reconnus comme causant des lésions oculaires.

Dr Hady Saheb
Centre universitaire de santé McGill, Montréal (QC)

Le Dr Hady Saheb est un chirurgien du glaucome dont l’exercice de l’ophtalmologie est axé sur les soins médicaux et chirurgicaux du glaucome, ainsi que sur la chirurgie de la cataracte et la chirurgie du segment antérieur complexe. Il est également directeur de la bourse de recherche sur le glaucome à l’Université McGill et siège au conseil d’administration de la Société canadienne d’ophtalmologie (SCO). Pour le Dr Saheb, la partie la plus gratifiante du traitement du glaucome consiste à aider les patients à comprendre leur maladie et à les faire participer à leur traitement pour les aider à préserver leur vision.

Prêt à en savoir davantage?

Visionnez notre vidéo sur le glaucome et renseignez-vous sur les facteurs de risque courants, le diagnostic et le traitement.

En prévision de la Semaine mondiale du glaucome, nous avons posé certaines de vos questions sur le glaucome au Dr Saheb pour contribuer à sensibiliser à cette cause principale de cécité, offrir des conseils aux personnes atteintes de glaucome et renseigner les Canadiens sur les façons de réduire les risques de perte de vision découlant de cette maladie oculaire grave.

Qu’est-ce que le glaucome exactement?

Le glaucome représente un groupe de maladies oculaires qui touchent le nerf optique, qui relie votre œil à votre cerveau. Le glaucome est habituellement lié à la pression à l’intérieur de l’œil, appelée pression intraoculaire. Lorsque l’humeur aqueuse (un liquide clair qui entre et sort normalement de l’œil) ne peut pas s’écouler correctement, la pression s’accumule dans l’œil. Cette pression accrue peut endommager les fibres du nerf optique, ce qui entraîne une perte de vision périphérique et parfois même une perte de vision complète.

Je suis dans la quarantaine et je n’ai jamais vraiment réfléchi au glaucome. Que devrais-je savoir?

Je crois qu’il est réellement important que tout le monde sache que le glaucome peut entraîner la cécité s’il n’est pas traité de façon précoce. En fait, il s’agit de l’une des causes les plus courantes de cécité au Canada et dans le monde entier. Il est tout aussi important de se souvenir que la perte de vision causée par le glaucome est évitable avec un diagnostic et un traitement précoces. La meilleure chose que vous pouvez faire pour vous protéger contre une perte de vision liée au glaucome est de subir régulièrement un dépistage du glaucome. Chaque adulte devrait passer un examen de la vue complet auprès d’un fournisseur de soins oculaires tous les 1 à 2 ans.

J’exhorte les Canadiens à s’informer des facteurs de risque qui peuvent déterminer s’ils développeront le glaucome. Les personnes âgées de plus de 50 ans, qui ont des antécédents familiaux de glaucome ou qui appartiennent à certains groupes ethniques (p. ex., ceux de descendance africaine) présentent un risque plus élevé de développer le glaucome. Ces personnes devraient subir un dépistage plus tôt et plus souvent, au moins une fois par année.

Je viens de recevoir un diagnostic de glaucome. Est-ce que cela signifie que je deviendrai aveugle?

Quand on sait à quel point les gens accordent de l’importance au sens de la vue, l’idée de devenir aveugle fait peur. Votre question revient donc fréquemment et en est une très importante à poser. Le glaucome est une maladie oculaire très grave et demeure l’une des causes les plus courantes de cécité. Il est utile de garder à l’esprit que lorsqu’on regarde les études réalisées sur le glaucome partout dans le monde, la plupart des patients qui deviennent aveugles ont soit entamé le traitement lorsque leur glaucome était déjà à un stade avancé ou ont de la difficulté à suivre le traitement et à faire les suivis. Dans de nombreux cas, si les patients participent à leur traitement et à leur suivi, ils auront d’excellentes chances de pouvoir conserver leur vision tout au long de leur vie.

Je suis atteint de glaucome, mais je n’ai jamais consulté d’ophtalmologiste. Quel est le rôle d’un ophtalmologiste et à quel moment devrais-je être dirigé vers ce spécialiste?

Les soins du glaucome sont complexes et peuvent inclure la participation d’un optométriste, d’un ophtalmologiste ou parfois des deux en collaboration. En tant que médecins ayant suivi une formation poussée, les ophtalmologistes possèdent une expertise unique et spécialisée dans la prise en charge des patients atteints de glaucome. Nous possédons également la formation nécessaire pour réaliser des interventions au laser et chirurgicales ainsi que pour gérer toute complication possible de façon sécuritaire et rapide. En général, s’ils ne consultent pas déjà un ophtalmologiste, les patients atteints de glaucome devraient être aiguillés pour une évaluation ou un traitement dans les cas suivants :

  1. Aggravation du glaucome en dépit du traitement
  2. Difficulté à diminuer la pression oculaire en dépit du traitement
  3. Difficulté à tolérer le traitement actuel
  4. Risque élevé de détérioration du glaucome (p. ex., plus jeune âge, forts antécédents familiaux de perte de vision associée au glaucome, autres affections oculaires, etc.)

J’utilise des gouttes pour les yeux sur ordonnance pour le glaucome depuis plus d’un an. Je sais que je dois les utiliser régulièrement, mais je ne les aime vraiment pas. Y a-t-il autre chose à faire?

La réponse courte est oui – il y a presque toujours quelque chose d’autre à faire. Il est donc très important de partager ce commentaire avec votre fournisseur de soins oculaires. Les gouttes sur ordonnance peuvent être extrêmement efficaces pour gérer le glaucome, mais certaines ont des effets secondaires, par exemple une sécheresse accrue ou une irritation des yeux. Nous savons que les patients qui sont ennuyés par leurs gouttes sont moins susceptibles de les utiliser régulièrement. C’est pourquoi nous voulons collaborer avec vous pour vous aider à trouver une option de traitement avec laquelle vous serez à l’aise. Cela peut vouloir dire de passer à un différent type de gouttes pour les yeux ou d’envisager d’autres options de traitement comme un traitement au laser ou une chirurgie. La clé est de garder les canaux de communication ouverts avec votre fournisseur de soins oculaires afin qu’il trouve une option que vous serez susceptible de respecter.

Dans les 5 à 10 prochaines années, quelles sont les nouvelles avancées qui se profilent à l’horizon et qui amélioreront les soins du glaucome au Canada?

L’ophtalmologie est une discipline médicale en constante évolution, et concernant les soins du glaucome plus précisément, il y a beaucoup à espérer au cours des prochaines années. L’espace chirurgical en matière de glaucome continue d’évoluer, et on s’attend à ce que de nouvelles procédures qui amélioreront les résultats et la sécurité de la chirurgie deviennent accessibles aux patients. Nous prévoyons également que le traitement au laser jouera un rôle accru, alors que les patients recherchent des solutions de rechange aux gouttes pour les yeux pour réduire la pression oculaire. On observe également une innovation formidable encore à l’étape de la recherche qui vise à inverser le glaucome, par opposition à l’approche actuelle qui consiste à prévenir ou à stabiliser les dommages causés par la maladie. Enfin, la pandémie de COVID-19 a réellement accéléré l’adoption des soins virtuels du glaucome, et à l’avenir nous verrons probablement une plus grande offre d’options de télésanté pour rendre les soins du glaucome plus accessibles et pratiques pour les patients.

Dr. Phil Hooper
Ivey Eye Institute, London, ON

Le Dr Phil Hooper est un ophtalmologiste canadien de renom dont l’orientation clinique est axée sur l’uvéite et les maladies de la rétine. Il est l’actuel président de la Société canadienne d’ophtalmologie (SCO).

Nous avons présenté au Dr Hooper vos questions sur les blessures aux yeux (blessures oculaires) afin de mieux comprendre comment elles se produisent et de connaître les mesures que nous pouvons prendre pour assurer la sécurité de nos yeux à l’extérieur pendant l’été.

Quelles sont les causes les plus fréquentes des blessures oculaires que vous voyez au printemps et en été?

Les blessures oculaires les plus fréquentes que je vois chez les patients à cette période de l’année sont le résultat d’accidents pendant des projets de rénovation à domicile : des mésaventures avec des perceuses, des marteaux et des outils de coupe. Aussi, au printemps, on voit beaucoup de blessures causées par des branches chez les jardiniers qui élaguent leurs arbres et buissons avec ardeur. L’incidence des blessures oculaires liées aux sports et au travail demeure assez constante tout au long de l’année.

Comme de nombreuses réunions publiques ont été annulées cette année en raison de la COVID-19, nous avons hâte de célébrer les vacances d’été avec nos propres feux d’artifice. Que faut-il savoir sur les feux d’artifice et la sécurité oculaire?

Il est bien agréable de célébrer les fêtes et les vacances avec des feux d’artifice, mais il est important d’être conscient des risques et de suivre les mesures de sécurité recommandées. S’ils ne sont pas manipulés correctement, les feux d’artifice peuvent causer des brûlures et des blessures, y compris de graves blessures oculaires. Les blessures aux yeux liées aux feux d’artifice ont tendance à être particulièrement graves parce que les feux d’artifice combinent la force, la chaleur et l’exposition à des produits chimiques : ils peuvent causer des brûlures, des ruptures du globe oculaire et un décollement de la rétine. Même les bâtonnets à étincelles, que beaucoup de gens considèrent comme sécuritaires pour les enfants, dégagent assez de chaleur pour causer de graves brûlures. Aux États-Unis, plus de la moitié des blessures liées aux feux d’artifice chez les enfants de moins de 5 ans sont causées par des bâtonnets à étincelles.

Pour vous assurer que vos feux d’artifice en famille et entre amis sont agréables et mémorables (pour les bonnes raisons!), voici quelques précautions de sécurité simples que vous pouvez prendre

  • Gardez vos distances – même les spectateurs peuvent être blessés par des feux d’artifice.
  • Portez des lunettes de sécurité en manipulant et en allumant les feux d’artifice.
  • Surveillez les enfants de près et réservez les bâtonnets à étincelles aux enfants de plus de 5 ans.
  • Tenez les bâtonnets à étincelles à bout de bras et restez loin des autres personnes.

Si vous subissez une blessure oculaire causée par un feu d’artifice ou un bâtonnet à étincelles, consultez un médecin immédiatement.

Une pierre a été éjectée de ma tondeuse à gazon et m’a frappé à l’œil. Maintenant mon œil est injecté de sang, mais ma vision semble normale. Devrais-je consulter un médecin?

Les blessures oculaires peuvent parfois être plus graves qu’on ne le pense, et les blessures graves peuvent entraîner une perte de vision ou même la cécité. En général, toute blessure oculaire autre que les petites égratignures ou les petits grains de sable dans l’œil peut être grave. Si vous avez endommagé certaines des structures de l’intérieur de votre œil, vous risquez davantage des conséquences graves comme le glaucome, le décollement de la rétine ou le développement de cataractes. Même si vous pensez qu’une blessure est mineure ou que vous n’êtes pas certain d’avoir blessé votre œil, il vaut la peine de vous faire examiner par un ophtalmologiste ou un autre médecin. Un ophtalmologiste peut évaluer la gravité de la blessure et fournir le traitement approprié pour aider à réduire le risque de perte de vision à long terme.

J’ai passé la journée d’hier à la plage et maintenant j’ai l’impression d’avoir quelque chose dans l’œil. Devrais-je m’inquiéter et que devrais-je faire?

La sensation que vous décrivez – un frottement lorsque vous clignez des yeux – est appelée « sensation de corps étranger ». Cette sensation peut être causée par un certain nombre de problèmes oculaires, mais il est également possible que vous vous soyez égratigné les yeux. Si c’est le cas, vous remarquerez peut-être aussi de la rougeur, de l’irritation et un larmoiement excessif. Les égratignures aux yeux et les abrasions cornéennes sont courantes et peuvent être causées par toutes sortes de choses, autant le sable que la sciure de bois ou même les griffes de votre animal de compagnie. La bonne nouvelle, c’est que la plupart du temps, elles sont mineures et guériront d’elles-mêmes en quelques jours. Toutefois, il vaut toujours la peine de consulter votre professionnel des soins de la vue si vous pensez avoir une égratignure à un œil. Le médecin pourrait prescrire des antibiotiques en gouttes afin d’aider à prévenir l’infection et des stéroïdes pour les yeux afin de réduire l’inflammation et le risque de cicatrice permanente. Vous pourriez aussi recevoir des gouttes lubrifiantes pour aider à réduire l’inconfort.

Vous pouvez prendre certaines mesures pour obtenir du soulagement pendant la guérison de la blessure. Clignez souvent des yeux et rincez-les avec une solution saline ou de l’eau propre. Si vous remarquez que votre œil est sensible à la lumière, portez des lunettes de soleil lorsque vous allez à l’extérieur. Évitez de frotter ou de toucher vos yeux et abstenez-vous de porter des lentilles de contact jusqu’à ce que vos yeux soient complètement guéris. Si vous remarquez une douleur persistante ou qui s’aggrave, ou un changement de vision, ou encore si vous vous inquiétez de votre œil, rendez-vous à l’urgence.

J’ai entendu dire qu’une éclipse solaire partielle serait visible dans certaines régions du Canada le 10 juin 2021. Est-il sécuritaire de la regarder?

Il peut être bien tentant d’observer le déroulement d’une éclipse solaire, mais regarder directement le soleil peut être extrêmement dommageable pour vos yeux. Sans protection adéquate, exposer vos yeux au soleil pendant une éclipse peut causer un type de dommage à votre rétine appelé rétinopathie solaire ou « cécité induite ». Ces dommages peuvent être permanents, et ils se produisent sans douleur ni inconfort. Il peut donc s’écouler quelques heures ou quelques jours après l’éclipse solaire avant qu’on se rende compte d’une blessure oculaire. Les enfants et les jeunes adultes sont les plus à risque de dommages graves, car le cristallin de leur œil est si clair qu’il laisse plus de rayons ultraviolets (UV) atteindre l’arrière de l’œil.

La seule façon de regarder directement une éclipse en toute sécurité est d’utiliser un filtre solaire spécial. Des lunettes de soleil ordinaires ou des appareils comme un appareil photo, un télescope ou des jumelles ne fournissent pas du tout de protection adéquate.

Si vous avez regardé directement le soleil pendant une éclipse, vous pourriez remarquer une vision floue, une tache aveugle dans votre vision centrale, une vision déformée ou des changements dans votre perception des couleurs. Consultez un ophtalmologiste le plus tôt possible si vous craignez d’avoir endommagé vos yeux.

Que puis-je faire pour protéger ma famille contre les blessures oculaires?

Les blessures aux yeux sont courantes et même si des accidents peuvent survenir, en fait, la plupart sont évitables. Le plus simple, pour réduire le risque de blessure aux yeux, c’est de porter des lunettes de protection appropriées. Elles peuvent prévenir jusqu’à 90 % des blessures aux yeux! Recherchez des lunettes de sécurité homologuées par la CSA et utilisez-les chaque fois que vous faites quelque chose de risqué à la maison comme des travaux de jardinage ou de la rénovation, ou même lorsque vous manipulez des produits chimiques de nettoyage. Non seulement vous protégerez vos yeux, mais vous serez aussi un bon modèle pour vos enfants en leur inculquant des habitudes de sécurité.

Assurez-vous que vos enfants et vous-même portez des lunettes de protection, surtout pour les sports et les loisirs à risque élevé comme le baseball, le basketball, les sports de raquette, le hockey et le paintball. N’oubliez pas que le soleil peut aussi causer des blessures oculaires. Protégez les yeux de votre famille des rayons UV nocifs avec des lunettes de soleil qui bloquent totalement les UVA et les UVB (les enfants et les bébés doivent aussi en porter). Vous pouvez profiter de tous les plaisirs de l’été et protéger vos yeux contre les blessures – c’est une des choses les plus simples que vous pouvez faire pour conserver une vision saine toute votre vie.

Renseignez-vous sur d’autres problèmes oculaires

La DMLA

Les cataractes

Le glaucome

Les blessures oculaires