Blessures oculaires

Les blessures (ou traumatismes) oculaires sont courantes et peuvent entraîner une perte de vision ou même la cécité.

Renseignez-vous sur les blessures oculaires

  • Description
  • Causes
  • Facteurs de risque
  • Diagnostic
  • Traitement

Les blessures (aussi appelées traumatismes) aux yeux sont courantes et peuvent entraîner divers troubles allant d’une éraflure mineure de la cornée à une perte de vision partielle ou totale. Même si vous pensez que votre blessure est sans gravité ou que vous n’êtes par certain de vous être réellement blessé aux yeux, il vaut mieux faire examiner vos yeux par un professionnel de la santé oculaire. De manière générale, mises à part une petite éraflure ou une poussière dans l’œil, toute autre blessure risque d’être grave.

Signes d’une blessure aux yeux pouvant être grave :

Les principales causes de blessures aux yeux sont les suivantes :

Vous risquez davantage de vous blesser aux yeux si vous :

Les tests que le professionnel de la santé oculaire réalisera dépendront de la cause des troubles à votre œil. Le spécialiste voudra d’abord savoir exactement ce qui est arrivé à votre œil. Ces renseignements l’aideront à choisir les tests de diagnostic à utiliser.

Voici quelques-uns des tests qu’un professionnel de la santé oculaire peut utiliser pour diagnostiquer une lésion oculaire.

Test d’acuité visuelle

Ce test aide le professionnel de la santé oculaire à évaluer si votre vision a changé. Vous devrez regarder, en couvrant d’abord un œil, puis l’autre, un tableau d’acuité visuelle qui comporte des lettres de tailles variées.

Examen à la lampe à fente

Cet examen permet au professionnel de la santé oculaire de scruter de près différentes parties de l’œil pour voir s’il peut déceler un problème. Cet appareil est appelé une « lampe à fente », car il utilise un faisceau lumineux focalisé pour examiner les différentes parties de l’œil.

Examen de la rétine

Le professionnel de la santé oculaire effectuera un examen de votre rétine pour voir si le fond de votre œil ne serait pas endommagé. Le médecin déposera des gouttes dans vos yeux pour agrandir la pupille, puis utilisera un appareil appelé « ophtalmoscope » pour bien examiner votre rétine.

Test à la fluorescéine

Ce test permet d’examiner votre cornée pour voir si elle présente des éraflures. Le professionnel de la santé oculaire mettra dans l’œil qui vous pose problème une teinture orange foncé appelée « fluorescéine ». Ensuite, il utilisera une lumière bleue pour illuminer votre œil. Toutes les zones endommagées apparaîtront alors en vert.

Radiographie

Dans certains cas, votre professionnel de la santé oculaire pourrait vous demander de passer une radiographie pour voir s’il ne décèlerait pas une fracture de l’os autour de votre œil ou la présence d’un corps étranger dans votre œil.

Échographie

Si le professionnel de la santé oculaire ne peut pas voir le fond de votre œil, il pourrait vous demander de passer une échographie. Ce test utilise des ondes sonores à haute fréquence pour créer une image des structures du fond de l’œil.

Le traitement proposé pour soigner une lésion aux yeux dépend du type de blessure et de sa gravité. Voici quelques lignes de conduite générales.

Éraflures et abrasions de la cornée

La majorité des éraflures et des abrasions de la cornée sont des problèmes relativement mineurs qui guériront spontanément en quelques jours ou une semaine. Cependant, si vous avez éraflé votre œil, il est quand même préférable de consulter un professionnel de la santé oculaire. Si vous ressentez une douleur intense ou que vous avez de la difficulté à voir, il est important de faire examiner votre œil rapidement.

Votre professionnel de santé oculaire peut vous prescrire comme traitement :

• des gouttes oculaires ou un onguent antibiotique pour traiter l’infection
• des gouttes oculaires à base de corticostéroïdes pour traiter l’inflammation
• des gouttes lubrifiantes pour vos yeux.

Petites particules dans l’œil

Habituellement, quand on a dans l’œil de petites particules naturelles comme du sable ou de la saleté, ce n’est pas une urgence, car les yeux réussissent bien à s’en débarrasser en produisant des larmes ou en clignant. Cependant, des particules synthétiques ou artificielles comme le métal ou le verre peuvent être une source de préoccupation. Ces particules peuvent rester collées dans l’œil et produire une irritation persistante. Peu importe le type de particule, si vous avez l’impression qu’il y a quelque chose dans votre œil, prenez rendez-vous avec votre professionnel de la santé oculaire ou présentez-vous au service d’urgence le plus près de vous. Recommandations générales lorsque vous soupçonnez la présence de particules dans votre œil :
  • Ne frottez pas votre œil
  • • Essayez de faire venir naturellement des larmes dans vos yeux pour éliminer les particules; clignez des yeux plusieurs fois
  • • Utilisez une solution saline ou de l’eau du robinet pour rincer votre œil.

Coup reçu à l’œil

Si vous avez un œil au beurre noir, si vous ressentez de la douleur dans votre œil ou si vous remarquez des changements dans votre vision – même après un léger coup – consultez un professionnel de la santé oculaire ou présentez-vous au service d’urgence le plus près de vous. Recommandations générales si vous avez reçu un coup à l’œil :
  • N’exercez aucune pression sur votre œil
  • • Posez DOUCEMENT une compresse d’eau froide sur votre œil pour atténuer la douleur et minimiser l’enflure.

Coupure ou perforation de l’œil

Si votre œil a subi une coupure ou est perforé, allez immédiatement voir un professionnel de la santé oculaire ou demandez une aide médicale d’urgence. Placez avec soin une coque de protection sur votre œil (par exemple, la base d’un verre de carton maintenue en place par des bandes adhésives fixées à la peau autour de l’œil); veillez à ce que la coque de protection ne s’appuie pas directement sur l’œil. ÉVITEZ de :
  • • frotter votre œil ou d’exercer une pression sur votre œil
  • • rincer votre œil avec de l’eau
  • • tenter de retirer tout objet qui se trouve dans votre œil
  • • prendre de l’aspirine, de l’ibuprofène, du naproxène ou tout autre médicament anti-inflammatoire non stéroïdien, car ces produits peuvent provoquer un saignement plus abondant.

Brûlure chimique à l’œil ou éclaboussure de produits chimiques dans l’œil

Si vous recevez dans l’œil des éclaboussures de produits chimiques ou si vous subissez une brûlure chimique à l’œil, suivez ces directives :
  • • Rincez immédiatement et abondamment votre œil à l’eau claire
  • • Demandez immédiatement une aide médicale d’urgence
  • • Tentez de trouver le nom du produit chimique en cause – cela aidera l’urgentologue à choisir la méthode à utiliser pour traiter votre œil.

Renseignez-vous sur d’autres problèmes oculaires

La DMLA

Les cataractes

Le glaucome

La rétinopathie diabétique