Les cataractes

Les personnes de plus de 60 ans ont souvent des cataractes. On parle de cataracte lorsque la lentille à l’arrière de l’œil devient embrouillée.

Renseignez-vous sur les cataractes

  • Description
  • Causes
  • Facteurs de risque
  • Diagnostic
  • Traitement

Votre œil fonctionne un peu comme un appareil photo. Les rayons lumineux se concentrent à travers votre lentille (le cristallin) sur la rétine, une couche de cellules photosensibles à l’arrière de l’œil. Semblable à un film photographique, la rétine permet à l’image d’être « vue » par le cerveau.

Au fil du temps, la lentille de notre œil peut devenir trouble lorsque les protéines normales qui s’y trouvent commencent à se décomposer. Cela empêche les rayons lumineux de passer clairement à travers la lentille. Lorsque celle-ci devient assez trouble pour gêner la vision à un degré significatif, c’est ce qu’on appelle une cataracte.

Les cataractes peuvent embrouiller la vision.

Les cataractes se développent généralement lentement et progressivement, entraînant une diminution progressive et indolore de la vision. Voici quelques-uns des changements que vous pourriez connaître :

La perte de transparence peut être si légère que la vision est à peine affectée, ou elle peut être si grave qu’on ne voit aucune forme ou aucun mouvement – seulement la lumière et l’obscurité.

La cause la plus fréquente de la cataracte est le vieillissement. Les changements normaux dans l’œil commencent à se produire vers l’âge de 40 ans. Les personnes âgées de plus de 60 ans commencent habituellement à éprouver un certain degré de voilage des lentilles. Parfois, des bébés naissent avec une cataracte.

Les facteurs suivants peuvent contribuer à la formation de cataractes :

Réduire votre exposition aux rayons ultraviolets en portant un chapeau à large rebord et des lunettes de soleil peut réduire votre risque de développer une cataracte, mais une fois qu’on en a une, il n’existe aucun remède, excepté de faire enlever la cataracte au moyen d’une intervention chirurgicale.

Pour savoir si vous avez des cataractes, votre professionnel de la santé oculaire vérifiera vos antécédents médicaux et les symptômes que vous avez. Il ou elle effectuera également un examen de la vue et quelques tests.

Test d’acuité visuelle

Ce test permet d’évaluer le degré de détérioration de votre vision. On vous demandera de regarder un tableau avec des lettres de différentes tailles. Le test se fera un œil à la fois, l’autre œil étant couvert.

Examen à la lampe à fente

Une lampe à fente permet à votre professionnel de la santé oculaire d’examiner de près les différentes parties de votre œil (cornée, iris et lentille) pour voir s’il y a des problèmes. Cet appareil est appelé « lampe à fente » parce qu’il utilise une ligne de lumière vive pour éclairer les différentes parties de votre œil.

Lunettes

Les lunettes ou les lentilles cornéennes peuvent habituellement corriger de légers changements de vision causés par des cataractes précoces, mais elles ne peuvent pas améliorer votre vision si vous avez une cataracte grave.

Chirurgie de la cataracte

Le bon moment pour subir une chirurgie de la cataracte, c’est quand la cataracte affecte suffisamment votre vision pour vous déranger dans votre mode de vie normal. Au cours d’une intervention chirurgicale en clinique externe, un ophtalmologiste enlève la cataracte en faisant une petite incision dans la cornée à l’avant de l’œil. La lentille brouillée est brisée en petits morceaux et enlevée au moyen d’une aiguille qui vibre et agit comme un « marteau-piqueur » miniature. Une lentille intraoculaire synthétique (LIO) est insérée pour remplacer la capacité de focalisation de la lentille naturelle. La chirurgie de la cataracte est une opération qui réussit très bien. Chaque année, un million et demi de personnes subissent cette chirurgie en Amérique du Nord, et plus de 95 % d’entre elles obtiennent de bons résultats.

Renseignez-vous sur d’autres problèmes oculaires

La DMLA

Le glaucome

La rétinopathie diabétique

Les blessures oculaires